TOITURES

A la moindre bourrasque de vent, l'impression que tout s'écroule. La perte des repères, perché en haut d'une cheminée dans ce désert urbain qui s'étale à perte de vue. La prétentieuse envie de découvrir l'Olympe, de recevoir l'incandescent azur qu'offre le lever du jour à ceux qui ont combattu l'obscurité de la nuit.
Le dur retour à la réalité : descendre avec Orphée aux Enfers, croiser les flots de corps que des monstres d'acier vomissent sur le macadam immaculé. Le balai des gyrophares multicolores, les sirènes de la police, les hurlements d'hommes ivres qui remontent le boulevard. Le brouhaha de la circulation qui recommence. Les visages sans expression d'humains que le travail mécanise.

T. Vuille


Excursions dans les combles et sur les toits de Paris et proche banlieue. Un bon bol d'air pur pour bien commencer la journée.